Manijeh NOURI est née à Téhéran. Diplômée d’un D.E.A. de l’Institut d’études iraniennes, Sorbonne Nouvelle, Paris III, et d’une maîtrise en littérature et linguistique obtenue à l’Université de Bâle, elle est chargée de cours à l’Institut Catholique de Toulouse (faculté des lettres et des sciences humaines).
 
Elle est également membre honoraire du CNRS et responsable d’un groupe de recherche dans les domaines suivants :

 

  • Traduction de la poésie mystique persane en français et en allemand 

  • Recherche de la terminologie en mystique comparée 

  • Histoire de la littérature persane classique 

En 2016, elle nous avait fait découvrir "l'oeuvre mystique de Mohammad Ibrahîm Farid Ud-Dîn Attâr ou le langage des oiseaux".
En 2018, elle nous parlera de "La passion  de Rûmi".

La Poésie est ce qui relie les êtres et qui permet de faire la rencontre avec l’autre, avec l’inconnu, avec l’étranger ; grâce à sa «musique», elle dépasse la frontière des langues, rend agréable le son, la mélodie des mots que l’on ne comprend pas. 

 

La vie qui est passée sans Amour,

Ne la considère pas. 

L’Amour est l’Eau de Jouvence,

Accueille-la dans le cœur et dans l’âme.

Lorsque l’Amour fait halte et dépose son fardeau, 

Chaque arbre verdit,

Les jeunes feuilles poussent à chaque souffle des vieilles branches.

Tu as détourné ta tête de Dieu,

As-tu trouvé un quelconque chemin ? 

Retourne vers le Chemin, 

Ne t’entête pas à partir sottement.

(Ghazal 1129)

Créé avec Wix.com

ME SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube