Manijeh NOURI est née à Téhéran en Iran.

Diplômée des universités de Bâle en Suisse, puis la Sorbonne, Paris III, ses directions de recherche portent sur les langues et civilisations persane, arabe et allemande, en particulier sur la poésie soufie persane (Mowlânâ Djalâl ud-Dîn Rumi et Farid ud-Dîn ‘Attâr). 

Psychanalyste, Manijeh Nouri a fait ses études à l’Institut C.G.Jung de Zurich.


Chargée de cours de littérature et langue persane à l'Institut Catholique de Toulouse entre 2000 et 2010, auteur, traductrice des œuvres soufies persanes, conférencière et conteuse, elle partage son temps entre Toulouse, l’Europe et l’Iran. 

Traductrice et interprète juridiques, elle est experte près la Cour Administrative d’Appel de Bordeaux et la cour d’Appel de Toulouse pour la langue persane.


Elle est administrateur à la Compagnie des Experts judiciaires de Toulouse et responsable des groupes Traduction et interprétariat. 

Elle est également directrice d'une association culturelle toulousaine "ARIANA/regards persans", qui œuvre pour la promotion de la culture persane, en lien avec la culture occitane. 

En 2020, Manijeh NOURI nous récitera des poèmes de Rûmi et nous initiera à la musique persane.
 
Mowlâna Djalal ud-Dîn Balkhî-Rumi, poète mystique du XIIIe siècle, a composé des poèmes polyrythmés dans la poésie persane. C'est le rythme de ces poèmes, accompagné de la musique que les deux artistes présentent au public pendant ce concert. Le thème mystique de ces poèmes, le sens de l'amour, sera évoqué en français pour permettre d'en saisir brièvement le contenu.
La musique traditionnelle savante persane est une musique modale qui prend sa source dans l'antiquité. Elle a infusé au cours des siècles de nombreuses cultures musicales, arabe, indienne, turque, andalouse.
Sa caractéristique principale est d'avoir gardé des modes comportant des intervalles non tempérés, qui se situent entre le ton et le demi-ton, ce qui lui donne sa couleur particulièrere et son ethos propre.
Le répertoire mémorisé est recréé au cours de chaque exécution selon le coeur de l'interprète. L'improvisation y a une grande place. Les rythmes correspondent à la métrique de la poésie persane.
Au cours de ce concert, on découvrira les 7 dastgâh (modes) principaux de la musique persane.

Créé avec Wix.com

ME SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube