Œuvres

 

Emile Cioran - La Pléiade 2011

 

« Le mystique qui se refuse » et pourtant ...

 

Des Syllogismes de l’amertume à De l’inconvénient d’être né, des aphorismes qui font réfléchir…

 

« Un philosophe se sauve de la médiocrité seulement par scepticisme ou par la mystique, ces deux façons désespérées de la connaissance » (Tirée du recueil Des larmes et des saints).

 

« Prendre conscience de notre complète, de notre radicale destructibilité, c’est cela même le salut. Mais c’est aller à l’encontre de nos tendances les plus profondes que de nous savoir, à chaque instant, destructibles. Le salut serait-il un exploit contre nature ? » (Tiré du recueil  Pensées étranglées).

 

« Les mystiques et leurs œuvres complètes. Quand on s’adresse à Dieu, et à Dieu seul, comme ils le prétendent, on devrait se garder d’écrire. Dieu ne lit pas … »  (Tiré du recueil De l’inconvénient d’être né).

 

« S’il y a quelqu’un qui doit tout à Bach c’est bien Dieu » (Tiré du recueil Syllogismes de l’amertume).

Philosophie

Eric Voegelin et l'Orient

Millénarisme et religions politiques de l'Antiquité à Daech

 

Renaud Fabbri

 

L'Harmattan 2015 Questions contemporaines

 

La redécouverte des grandes traditions de la philisophie mystique peuvent nous aider à conjurer le spectre des "religions politiques" qui menacent aujourd'hui aussi bien les non-croyants que les croyants de toutes confessions.

Créé avec Wix.com

ME SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube