Odes mystiques

19/01/2017

O résurrection soudaine, ô miséricorde infinie!

O toi qui dans le buisson des pensées as jeté le feu,

Te voici aujourd'hui arrivé riant, arrivé tel la clé d'une prison

Tu es venu chez les pauvres comme une aumône, pareil à la grâce divine

Toi le chambellan du soleil, toi nécessaire à l'espoir

Tu es le but et le chercheur, tu es le fin et le commencement ...

 

C'est la début de la première Ode mystique de Rûmî.

Djalâl-od-Dîn Rûmî, fondateurs de l'ordre des Derviches-tourneurs et un des grands maîtres spirituels soufis, exprime dans ses Odes mystiques à l'amour, un amour qui semble terrestre en apparence, mais qui est en réalité une hypostase de l'amour divin.

 

 

 

 

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

Créé avec Wix.com

ME SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube