Sylvie Germain a suivi des études de philosophie à la Sorbonne et à Nanterre.

 

Son mémoire de maîtrise porte sur "la notion d’ascèse dans la mystique chrétienne", et sa thèse de doctorat sur "le visage humain", au sens que lui a donné Emmanuel Levinas, dont elle a suivi les cours.

Après ses études, elle travaille au Ministère de la Culture et, en parallèle, elle commence à écrire de la fiction (des contes, des nouvelles, puis un roman.) Son premier roman, Le Livre des nuits, soutenu par Roger Grenier au comité de lecture de Gallimard, est publié en 1984.

 

Elle part vivre à Prague en 1986, au moment de la parution de son deuxième roman, qui prolonge et clôt le premier.  Elle enseigne  à l’École française de Prague, tout en continuant à écrire.

 

Depuis son retour en France en 1993, elle se consacre exclusivement à des activités littéraires.

Elle  vient de publier son dernier livre "A la table des hommes" qui rencontre un vif succès.

 

Elle est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages (romans et essais), parmi lesquels :

 

  • aux éditions Gallimard

 

Le livre des nuits

Nuit-d'Ambre

Jours de colère (prix Femina 1989)

La pleurante des rues de Prague

Tobie des marais

Les personnages

 

  • aux éditions Desclée de Brouwer

 

Les échos du silence

Ateliers de lumière

Quatre actes de présence

 

 

  • aux éditions Flammarion

 

Etty Hillesum

 

 

  • aux éditions Albin Michel

 

Magnus (prix Goncourt des lycéens 2005)

Petites scènes capitales

Créé avec Wix.com

ME SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube